Les spectres du CBD c'est quoi ?

Aujourd’hui, on retrouve le cannabidiol dans de nombreux produits commercialisés en France comme des cosmétiques, des huiles, des fleurs ou des tisanes.

En effet, les bienfaits du cannabidiol sont nombreux : meilleure gestion du stress, soulagement des douleurs provoqués par des maladies chroniques, et bien d’autres bienfaits thérapeutiques.

De plus, le cannabidiol n’a pas d’effets psychoactifs comme le THC qui provoque une divagation (aussi appelé effet planant ou “high”) chez les individus qui consomment du cannabis avec du THC.

Si vous avez déjà acheté des produits à base de CBD, vous aurez sûrement remarqué la ou les mentions : full spectrum, broad spectrum ou Isolat de CBD dans les composés.

Il s’agit des différents spectres de cannabidiol qui sont visibles après le processus d’extraction du CBD depuis la plante de cannabis.

Ces spectres sont issus de l’extraction de substances phytochimiques naturelles présentes dans les plantes de cannabis.

Toutefois, ils peuvent présenter de nombreuses différences, suite à l’extraction initiale. Selon le procédé utilisé, on parle d’isolat, de full spectrum ou de broad spectrum.

Nous vous proposons auourd’hui de découvrir les différents spectres du CBD.

Le CBD à spectre complet ou en anglais, full spectrum est le cannabidiol le moins raffiné des trois formes. La plante de cannabis contient un nombre important de molécules et de cannabinoïdes, dont le THC, les terpènes, le CBD et les flavonoïdes.

Le THC contenu dans le spectre complet doit cependant rester à faible dose, selon les obligations légales sur l’utilisation de produits finis à base de CBD.

C’est-à-dire que le produit fini à base de CBD, à spectre complet (full spectrum), aura aussi du THC. Ce qui peut induire des complications pour ceux qui ne tolèrent pas la présence de THC (cannabinoïde psychoactif).

Pour que ce produit fini soit légal, la concentration en THC ne devra pas dépasser 0,2 % de THC.

Fabrication du cannabidiol de spectre complet :


Les différents spectres du CBD suivent en premier temps le même procédé de fabrication. C’est-à-dire une extraction de l’ensemble des substances de la plante de cannabis.

Contrairement à l’isolat, on ne procède pas à l’élimination des éléments de la plante comme les terpènes, les cannabinoïdes ou encore les flavonoïdes pour obtenir du CBD pur.

Le spectre complet est plutôt obtenu suite au retrait des principes actifs et solubles du cannabis sativa. Comme pour l’isolat, le CO2 supercritique est la technique de distillation la plus utilisée pour produire du cannabidiol à spectre complet.

Quel est l’intérêt de consommer du CBD à spectre complet ? 

Le principal avantage du cannabidiol à spectre complet, réside dans la pluralité des saveurs qu’il offre aux consommateurs. Aussi bien utilisé dans des recherches médicales que dans les activités récréatives, ce cannabidiol vous donne plus de sensations.

Ce type de spectre de CBD est également apprécié pour l’effet d’entourage qu’il procure. En effet, il regroupe différents éléments qui permettent aux consommateurs de profiter pleinement et sans risques des effets des cannabinoïdes.

Ils convient donc à ceux qui sont à la recherche d’un CBD contenant l’ensemble des éléments phytochimiques qu’on retrouve dans la plante de cannabis.

Assez proche du CBD à spectre complet, le cannabidiol à spectre large regroupe presque toutes les substances qui se trouvent dans le full spectrum.

En effet, les deux produits proviennent des mêmes sources : feuille, fleurs, tiges et graines de la plante de cannabis. D’ailleurs, il est requis de réaliser une extraction intégrale de ce végétal pour pouvoir obtenir les deux dérivés du cannabis. La seule différence réside dans la technique de traitement.

L’extraction du CBD à large spectre :


Pour la production du CBD à large spectre, les fabricants ajoutent un traitement supplémentaire pour retirer le THC. Le large spectre ne contient donc aucune trace de tétrahydrocannabinol.

Du moins, il n’est pas possible de détecter une quantité signifiante de cette substance dans cette forme de spectre.

C’est une des raisons qui explique la légalité et aussi une meilleure acceptation du CBD à large spectre en France et en Europe.

Toutefois, de nombreux cannabinoïdes et terpènes se trouvent dans ce produit, en sus du CBD. On le considère comme un pseudo-spectre obtenu par le mélange d’isolats et d’autres ingrédients phytochimiques contenus dans le cannabis.

Les avantages du CBD à large spectre :


Dans la même dynamique que le cannabidiol à spectre complet, ce produit est un choix adéquat pour retrouver notre fameux effet d’entourage.

Néanmoins, vous ne retrouverez pas le même niveau de synergie qu’offre le CBD à spectre complet. L’atout majeur de ce spectre (large) reste cependant sa grande diversité chimique, comparé aux isolats de CBD.

De plus, il affiche un coût moins élevé et reste légal en France. Le CBD à spectre large constitue aussi un excellent compromis si vous recherchez un dérivé du cannabis légal qui offre aussi un potentiel thérapeutique.

Avec une contenance de 99 % de CBD, l’isolat est le spectre le plus pur des trois spectres.

Ce spectre issu de la plante de cannabis se trouve sous forme de fine poudre blanche. Il ne contient pas de matière végétale, ni tout autre ingrédient fabriqué en laboratoire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cet isolat de CBD est entièrement naturel. Il a subi un simple raffinage afin d’obtenir un produit de haute concentration en CBD.

En effet, l’ensemble des éléments (huiles, matières végétales, terpènes, chlorophylle, etc.) qui rendent le CBD “impur” sont éliminés lors de ce traitement. On obtient ainsi du cannabidiol isolé, sans ajouts, 100 % pur.

ConveyThis